Des cadrans pour la plongée

03/02/2020

Un savoir-faire de haut niveau pour les visages raffinés de la SeaQ de Glashütte Original

Lorsque l'on parle de la production de montres mécaniques d'une grande finesse, on commence généralement par une description des complications parfois extraordinaires et de la noble finition du mouvement. Il ne faut pas pour autant négliger la complexité et l'importance de la fabrication de cadrans raffinés, qui représentent, après tout, le visage de chaque montre. Le cadran est en effet le premier élément qui attire l'œil et est probablement à l'origine de nombreuses décisions d'achat. Glashütte Original est l'un des rares horlogers dans le segment du luxe à posséder sa propre manufacture de cadrans. Cela se trouve à Pforzheim en Allemagne du Sud et lui confère la possibilité de créer des produits très individuels qui confèrent à chaque garde-temps Glashütte Original une apparence unique. Parmi les exemples les plus récents, on citera notamment les cadrans des nouvelles montres de plongée SeaQ et SeaQ Date Panorama, cadrans pour lesquels plusieurs techniques typiques sont appliquées.

03/02/2020

Les montres de plongée sont caractérisées par leur apparence distinctive. Les cadrans noirs présentant des chiffres, un index et des aiguilles d'une grande clarté, généreusement revêtus de matière luminescente, ainsi que les boîtiers massifs avec lunette tournante pour régler le temps de plongée représentent les caractéristiques les plus répandues. Tout cela peut évidemment s'expliquer de façon logique. Contrairement à la plupart des montres-bracelets, dont la variété des formes et des couleurs est presque illimitée, ces montres doivent en outre répondre à des exigences de conception particulières. Étant donné la raison d'être d'une montre de plongée, il est essentiel que l'heure soit parfaitement lisible dans toutes les conditions de luminosité, sur terre comme sous l'eau. Toutefois, malgré le grand nombre de similitudes entre les montres de plongée, il existe toujours une marge de manœuvre suffisante permettant d'obtenir un look à part. Les designers de Glashütte l'ont déjà prouvé à la fin des années 1960 en mettant au point la première montre de plongée Glashütte. Le résultat ainsi obtenu, avec ses chiffres arabes qui attirent le regard et ses aiguilles remarquables, a inspiré les nouvelles montres de plongée de Glashütte Original : la SeaQ et la SeaQ Date Panorama.

Ces modèles inédits proposent un total de quatre variantes de cadran. Les deux versions pour les modèles SeaQ présentent un diamètre de 30,5 millimètres et sont largement basées sur les modèles historiques en ce qui concerne leur couleur et leur conception. La différence subtile permettant de distinguer les deux versions réside dans la mention inscrite sur le cadran : tandis que l'édition limitée à 69 exemplaires porte l'inscription « 25 Rubis, Shockproof » en référence au modèle historique, le modèle de production non limitée porte quant à lui l'inscription « Glashütte i/Sa ». Les deux variantes de cadran de la SeaQ Date Panorama, qui ont un diamètre de 33,1 millimètres et sont fabriquées en noir et bleu, apportent quelques touches nouvelles. Outre la plus grande fenêtre dédiée à la Date Panorama et positionnée à 4 heures, les chiffres et index appliqués, qui donnent à l'ensemble un aspect tridimensionnel, représentent les différences les plus frappantes par rapport à la variante SeaQ de taille plus modeste.

En faire toujours plus pour un résultat parfait
Chaque cadran commence par une ébauche. Dans le cas présent, cette ébauche est en laiton et est estampée à partir d'une bande de matériau. Dans le même temps, deux boutons sont enfoncés dans le bord de la pièce brute, puis quatre trous d'arrêt sont pratiqués dans chacun d'eux, servant à bloquer l'ébauche aux postes de traitement qui suivent. Lors de l'étape suivante, la fenêtre dédiée à la date est créée, puis est dotée d'un cadre décoratif en relief. Un trou central est alors usiné au centre, au sein duquel tourneront les aiguilles une fois le processus terminé. Puis des trous presque invisibles sont percés dans la SeaQ Date Panorama, dans lesquels les petits supports des appliques sont ensuite soigneusement placés puis soudés au dos. Pour achever ce travail d'ébauche, le cadran est poinçonné à partir de l'ébauche et reçoit ainsi son diamètre final.

C'est alors que commence le travail de traitement de surface. À l'aide d'une machine à satiner et à polir, qui nécessite l'utilisation d'un liquide spécial (émulsion), les cadrans sont d'abord satinés puis polis pour obtenir un brillant marqué. C'est la condition nécessaire pour l'application ultérieure de la finition soleillée, qui s'effectue avec une brosse en laiton tournant verticalement. Il est alors temps de s'occuper de la couleur. Lors du procédé galvanique, les cadrans sont colorés en noir ou en bleu, selon le modèle. Une grande expérience et une grande concentration de la part des collaborateurs sont nécessaires pour obtenir des résultats identiques pour toute la série et assurer une qualité élevée et constante. Après un rinçage à l'eau claire suivi d'un séchage, les cadrans sont désormais prêts pour recevoir l'application des chiffres, des index, du logo, des inscriptions et d'autres détails.

C'est à partir de cette étape que diffèrent les flux de travail des deux variantes de cadran. Pour les cadrans les plus petits conçus pour la SeaQ, les chiffres et les index sont d'abord imprimés dans une couleur d'apprêt claire. À l'aide d'un ballon en caoutchouc souple (tampon), l'encre est prélevée sur une plaque d'impression (cliché) et imprimée sur la surface du cadran avec une précision au centième de millimètre. Le même procédé est ensuite répété avec l'encre blanche pour tous les autres détails. Enfin, les chiffres et index apprêtés sont soigneusement garnis à la main avec de la matière luminescente Super-LumiNova de la nuance « Old Radium ». En ce qui concerne la SeaQ Date Panorama, le logo, l'inscription et la minuterie sont également appliqués par tampographie, mais les chiffres et les index sont appliqués. Ces appliques sont également garnies de matière luminescente Super-LumiNova, mais il s'agit dans ce cas de vert clair ou de blanc (pour les cadrans noirs ou bleus). Enfin, tous les cadrans sont soumis à un contrôle de qualité strict avant d'être envoyés à Glashütte pour le montage final.

À propos de Glashütte Original
Glashütte Original préserve les valeurs de la production manufacturière authentique et peut se prévaloir d'une tradition ininterrompue depuis 1845. Implantée au cœur de la petite ville saxonne de Glashütte, la Manufacture allie le savoir-faire artisanal aux technologies de pointe. La marque de tradition fabrique elle-même jusqu’à 95 % des composants de ses mouvements ainsi que ses cadrans filigranés, et incarne le plus haut niveau de l’art horloger allemand.

Related news

Press bundle

Feel free to download high resolution images and the English press release for your disposal:

You're downloading 0 pictures and an english press release