La SeaQ fait revivre la tradition de la montre de plongée de Glashütte

13/05/2019

La SeaQ fait revivre la tradition de la montre de plongée de Glashütte

Glashütte Original dévoile sa nouvelle collection baptisée Spezialist

Les garde-temps de Glashütte sont depuis longtemps estimés dans le monde entier pour leur mécanique haut de gamme, leurs décors sophistiqués et leur élégance intemporelle. Dès le XIXe siècle, ils font également office d’instruments de navigation et de géolocalisation sur terre, sur l’eau et dans les airs grâce à leur fiabilité et leur précision. De nombreux modèles historiques de Glashütte – chronomètres de marine, montres d’observation, d’aviateur ou de plongée – attestent de l’utilisation de ces modèles ultra-précis comme «montres-instruments» dans des domaines très spécifiques. Sur la base de cette expérience précieuse et de son héritage historique, Glashütte Original lance sa cinquième collection, la Spezialist. Celle-ci s’adresse à l’homme intrépide et aventureux, doté d’une mentalité pratique et désireux d’organiser sa vie de façon active. La SeaQ, une montre de plongée qui marie parfaitement histoire et modernité, donne le ton de cette nouvelle collection.

13/05/2019

Un modèle inspiré du passé
La SeaQ de Glashütte Original est déclinée en deux variantes : la SeaQ, disponible en version limitée et en version de série, et la SeaQ Date Panorama, pourvue d’un cadran noir ou bleu. Cette nouvelle montre de plongée est inspirée d’un modèle de 1969 spécialement développé pour la plongée sportive, la Spezimatic Type RP TS 200.

Il y a un demi-siècle, ces garde-temps fabriqués à Glashütte se démarquaient déjà par leur qualité élevée et leur fonctionnalité complexe. Avec l’édition limitée SeaQ 1969, la manufacture saxonne revisite cette tradition en faisant apparaître sur le cadran noir la mention historique ainsi que le nombre de rubis. Sur le modèle original, l’indication « Rubis 26 » est un gage de qualité qui était autrefois associé au calibre 75 tandis que la mention « Shockproof » souligne la conception particulièrement stable – pour son époque – de la montre de plongée.

La nuance beige « vieux radium » des chiffres arabes et des index, ainsi que les aiguilles vertes ont également été reprises du prédécesseur historique. La SeaQ 1969 est limitée à 69 exemplaires, le numéro de chaque pièce étant gravé sur le fond du boîtier. Ce dernier est parfaitement aligné dans l’axe du bracelet et maintenu ainsi par un anneau fileté. Le fond gravé arbore également le symbole maritime du trident, le double G de Glashütte Original ainsi que 20 vagues qui indiquent une étanchéité de 20 bars.

Le cadran noir de la SeaQ de série est mis en valeur par des chiffres arabes, des index et des aiguilles habillés de la nuance historique « vieux radium ». Cette variante possède également un fond de boîtier gravé et aligné sur lequel figure, outre le trident avec le double G et les 20 vagues, le numéro individuel continu.

Une fiabilité maximale sous l’eau
Grâce à son étanchéité jusqu’à 20 bars, soit environ 200 mètres, la SeaQ est parée pour résister aux variations de pression, même à des profondeurs importantes. Le second modèle, la SeaQ Date Panorama, affiche une étanchéité jusqu’à 30 bar, soit environ 300 mètres : elle peut ainsi également convenir aux plongeurs professionnels. De nombreux détails contribuent à garantir cette étanchéité, caractéristique essentielle des deux modèles ; il s’agit notamment de la couronne vissée ou du fond fixé par un anneau sur les modèles SeaQ ou bien du fond en verre saphir à fixation centrale sur les modèles SeaQ Date Panorama.

La vie d’un plongeur peut dépendre du parfait fonctionnement de son garde-temps. C’est pourquoi les designers et les ingénieurs de Glashütte Original ont misé sur la fiabilité maximale de la SeaQ lors de son développement. La montre de plongée testée DIN ou ISO satisfait aux plus strictes normes de qualité allemande et internationale en matière – entre autres – d’étanchéité, de lisibilité ainsi que de résistance aux chocs et à l’eau salée.

Une plongée en toute sécurité
En tant qu’authentiques montres de plongée, toutes les variantes disposent d’une lunette crantée, rotative dans le sens horaire uniquement, qui permet de mesurer de façon sûre la durée de la plongée. La SeaQ convainc également grâce à la nette détente minute et au repère triangulaire revêtu de Super-LumiNova indiquant le début de la plongée. L’insert en céramique protège par ailleurs la surface de la lunette des rayures. Sous l’eau, les plongeurs sont souvent confrontés à de faibles conditions de luminosité. La SeaQ leur permet de toujours conserver une vue d’ensemble, en toute circonstance. Les repères des heures et les index – imprimés ou appliqués –, ainsi que les aiguilles des heures, des minutes et des secondes sont généreusement incrustés de Super-LumiNova.

Cet éclairage bleu garantit – à travers le verre saphir antireflet – une lisibilité optimale et une plongée en toute sécurité, même en eaux troubles.

La SeaQ 1969 et la SeaQ sont animées par le calibre de manufacture automatique 39-11 doté d’une masse oscillante en métal lourd. Le mouvement, logé dans un boîtier en acier inoxydable de 39,5 millimètres de diamètre, offre une réserve de marche de 40 heures, une fonction stop seconde et un affichage de la date à 3 heures.

Un nouveau défi pour le calibre 36
Une importance particulière est accordée à la date sur le modèle homologue, la SeaQ Date Panorama. Parfaitement intégrée à 4 heures, la grande date typique de Glashütte Original donne son nom à cette variante légèrement plus imposante. Le cadran, noir ou bleu et habillé d’une finition soleillée, arbore des aiguilles vertes ou blanches, ainsi que des chiffres arabes et des index appliqués assortis.

Mais la SeaQ Date Panorama ne se distingue pas de la SeaQ uniquement par des détails visuels. Pour donner vie à la SeaQ Date Panorama, les ingénieurs de Glashütte ont relevé avec brio le défi de modifier le calibre 36, un mouvement primé, pour permettre son utilisation dans les conditions exigeantes de l’univers subaquatique. La version 36-13, assemblée dans un boîtier en acier inoxydable de 43,2 millimètres, est optimisée selon les quatre principes habituels – précision, stabilité, réserve de marche et esthétique. Le mouvement, solidement ancré dans le boîtier grâce à sa suspension à baïonnette, offre une remarquable réserve de marche de 100 heures tandis que le spiral en silicium assure une précision de marche fiable et élevée – au-dessus comme au-dessous du niveau de la mer.

La promesse de qualité associée au calibre 36 est également tenue par la SeaQ Date Panorama. Ce garde-temps satisfait non seulement les strictes normes DIN et ISO relatives aux montres de plongées, mais il est également soumis à une complexe procédure d’essai de 24 jours. Un certificat individuel atteste la réussite de ce test.

La SeaQ 1969 est proposée avec deux variantes de bracelet au choix : un bracelet en caoutchouc avec motif gaufré ou un bracelet en nylon étanche, spécialement conçu pour la SeaQ. Trois versions de bracelet sont également disponibles pour garantir un ajustement sûr au poignet de la SeaQ et de la SeaQ Date Panorama : un bracelet en acier plat et robuste avec mécanisme de réglage de précision en 8 étapes, un bracelet en nylon étanche et résistant ou un bracelet en caoutchouc avec motif gaufré.

Related news

Press bundle

Feel free to download high resolution images and the English press release for your disposal:

You're downloading 0 pictures and an english press release